Maladie périodontique

Les maladies périodontales, telles que gingivites et périodontites, sont de graves infections qui peuvent entraîner la perte d’une dent si elles ne sont pas traitées à temps. Le terme "périodontal" signifie littéralement "autour de la dent". La maladie périodontale est une infection bactérienne chronique qui touche les gencives et l’os qui soutient la dent.

La maladie périodontale peut toucher une ou plusieurs dents. Elle apparaît lorsque la plaque dentaire (substance collante et incolore qui se dépose continuellement à la surface des dents) provoque l’inflammation des gencives.

Dans la forme la moins grave de la maladie, la gingivite, les gencives rougissent, enflent et saignent facilement. La gêne est généralement minime voire inexistante. La gingivite est souvent issue d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Elle peut être soignée par un dentiste et une bonne hygiène dentaire au quotidien. Si elle n’est pas soignée, la gingivite peut se transformer en périodontite. Avec le temps, la plaque peut s'agrandir et se propager sous la gencive. Les toxines produites par la plaque dentaire irritent les gencives. Elles déclenchent une réaction inflammatoire chronique, les tissus et l’os qui soutiennent les dents sont alors décomposés et détruits. Les gencives se désunissent des dents et forment des poches qui s’infectent. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les poches deviennent plus profondes et d’avantage de tissus sont détruits. Ce processus destructeur s’accompagne souvent de symptômes très légers. Finalement, les dents peuvent se désolidariser et doivent être retirées.